Vient en pierre

Vient en pierre

 

C’est une lagune d’herbe folle

Balayée par les vents d’Istrie

 

Sur le ponton de bois gris

Elle vend des cailloux sur le sol

 

Même Théodoric et même le prêtre

Et tous les vendeurs, les pêcheurs

Rient de son offre autant de son être.

 

C’est un sol gris et sans dunes

Sous le soleil paille et sous leurs filets

Près de Tioja au temps de la peur

 

Un à un s’enfoncent des pieux battus

Au poids d’une antique statue

Un marbre asséné par des hommes

Qui avancent leur terre sur la mer

Les herbes jaunes se sont tues

La barque file sans Rome

Venise vient en pierre.

 

 

                                    Marvejols

Support du web, outils, services, compteurs, scripts, générateurs et autres outils pour les webmasters gratuitement à 100%

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site